Planète Lazarus 1 – Batman VS Robin

Sorti le 30 juin dernier, Planète Lazarus 1 – Batman VS Robin n’a pas laissé les fans de comics indifférents. Une fois de plus, Urban Comics s’impose comme un incontournable. L’œuvre propose un récit principal inédit ainsi que des tie-ins assez…originaux. Retrouvez sans tarder la présentation complète et notre avis sur ce numéro.

Présentation du comics

Planète Lazarus 1 – Batman VS Robin est le résultat du dernier event DC. À l’écriture, nous retrouvons Mark Waid, Nicole Maines, Gene Luen Yang et Alex Segura. En ce qui concerne les dessins, plusieurs dessinateurs appréciés du public ont participé à la création de l’œuvre, dont Mahmud Asrar, Scod Godlewski et Skylar Patridge. De son côté, Francis Manapul a travaillé autant sur l’écriture que le dessin du numéro.

Résumé

Un démon maléfique du nom de Nezha prévoit de conquérir le monde afin d’y régner en maître. Dans ses veines coule le sang des Ra’s Al Ghul, une lignée maléfique qui cache de nombreux secrets. Pour atteindre ses objectifs, Nezha décide de punir quiconque utilise la magie. Sous fond de tromperies et de menaces, Batman et Robin s’affrontent, tandis que Damian est en danger et que Bruce est tourmenté par de vieux démons…Rien ne va plus !

Les points forts

Un récit solide

Les points forts du comics sont évidents à la fin des 353 pages de l’histoire. Tout d’abord, l’histoire démarre en trombe avec de l’action, du mystère et des échanges intéressants et intrigants. Le rythme et la progression de la trame sont maîtrisés de manière à ce que le lecteur ne s’ennuie jamais lors de sa lecture. Au fur et à mesure de l’histoire, le récit se déroule bien et plusieurs retournements de situation viennent pimenter la lecture du comics.

Les auteurs ont su maintenir la tension de manière constante, ce qui crée une certaine unité dans l’ensemble.

Des dessins dignes de DC

Planète Lazarus 1 – Batman VS Robin dévoile également de beaux graphismes. Sans grande surprise, les planches sont à la hauteur de ce que l’on attend d’une œuvre de DC, mais quelques détails viennent également s’y ajouter pour apporter une touche d’originalité. Le choix de la palette de couleurs est bien pensé. Cette dernière souligne les différentes ambiances qui se succèdent tout au long du récit.

Les points faibles

Au niveau de l’histoire principale, nous ne relevons aucune fausse note. L’ensemble du récit est bien ficelé. Cependant, là où le bât blesse, ce sont les tie-ins intégrés au numéro. Pour les néophytes, les tie-ins sont de petites histoires rattachées à un numéro qui sont souvent le résultat d’events ou de crossover. Ces derniers sont parfois totalement facultatifs, mais peuvent également présenter de petits détails importants pour l’histoire principale, mais qui peuvent sembler secondaires.

Ainsi, Planète Lazarus 1 – Batman VS Robin propose plusieurs de ces mini-séries, mais elles sont toutes assez décevantes. Nous constatons un manque de profondeur ainsi qu’une qualité de récits variables d’un tie-in à un autre.

Notre avis sur Planète Lazarus 1 – Batman VS Robin

Malgré les fausses notes des petites histoires intégrées, Planète Lazarus 1 – Batman VS Robin est une œuvre que les fans de DC ne doivent pas manquer. Les interactions entre les différents personnages tiennent leurs promesses et le scénario, bien que relativement classique, réserve quelques surprises qui rythment le récit.

Les graphismes de l’œuvre sont le résultat d’une main de maître et nous plongent immédiatement dans l’univers avec un décor riche, soigné par Mahmud Asrar. Le scénario de Mark Waid est ainsi mis en valeur grâce à une mise en scène très appréciable.

Image à la une : Bedetheque.

Nous suivre sur Google ActualitésCommenter cet article
5/5 – (1 vote)

Date de publication :

Catégorie :

Auteur / Autrice :

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *