L’Œil du Marabout

L’œil du Marabout est le dernier roman graphique en date de l’illustrateur et dessinateur Jean-Denis Pendanx. Connu pour son travail sur le dessin animé de Corto Maltese et ses bandes dessinées telles que Abdallahi et Jeronimus, l’auteur revient avec une nouvelle œuvre d’aventures. 

Après avoir parcouru les 160 pages de ce récit, voici notre avis sans filtre.

Présentation

L’Œil du Marabout est édité par les éditions Daniel Maghen. Paru le 7 février dernier, ce roman graphique est écrit et illustré par Jean-Denis Pendanx. Nous retrouvons le coup de crayon caractéristique de l’auteur, qui rappelle son œuvre « Au bout du fleuve », publiée en 2017 aux éditions Futuropolis.

Derrière L’Œil du Marabout se cache une bande dessinée d’aventure qui se déroule au Soudan, plus précisément dans un camp de réfugiés au Soudan du Sud.

Résumé

L’auteur nous emmène aux côtés de Georges et Nialony, un frère et une sœur contraints de fuir la guerre. Séparés de leurs parents, ils se retrouvent isolés et étrangers dans le camp de Bentiu.

Georges révèle un caractère protecteur, tandis que Nialony fait preuve de détermination malgré sa timidité. Ensemble, ils affrontent de nombreux dangers, tant à l’intérieur du camp qu’à l’extérieur. Traqués par des rebelles qui cherchent à les enrôler comme jeunes soldats, les protagonistes sont finalement rattrapés par leur destin…

Les points forts

Nous devons d’abord souligner l’humanisme de L’Œil du Marabout. Cette œuvre offre une expérience émotionnelle intense. En 2016, Jean-Denis Pendanx a séjourné dans le camp de réfugiés de Bentiu lors d’une mission pour l’Unicef.

Plusieurs années plus tard, il partage cette période riche en émotions à travers ce roman graphique unique. Les personnages principaux sont touchants et bien développés. Les problématiques sont abordées avec justesse et les conséquences des guerres apportent des morales marquantes.

À la fin de l’album, quelques photos de son séjour sont incluses. Un ajout qui souligne combien cette œuvre invite à l’immersion dans une réalité poignante.

Les points faibles

La petite ombre au tableau de L’Œil du Marabout se trouve dans son scénario. Celui-ci sert le récit que souhaite partager Jean-Denis Pendanx, mais nous restons légèrement sur notre faim à certains moments. La trame principale aurait pu être plus développée.

Notre avis sur L’Œil du Marabout

L’Œil du Marabout est un ouvrage qui vaut le détour. Dès les premières pages de l’album, le lecteur est happé par de belles aquarelles dont les nuances reflètent le style distinctif de l’auteur. L’écriture est empreinte d’une grande sensibilité et nous nous attachons immédiatement aux protagonistes. Sur fond de guerre difficile, nous sommes partagés entre effroi et innocence. Une œuvre à ne pas manquer.

Nous suivre sur Google ActualitésCommenter cet article
Notez ce livre

Date de publication :

Catégorie :

,

Auteur / Autrice :

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *